Montauroux: 29/07/2015: première réunion publique sur l'élaboration du PLU

J'ai assisté avec intérêt à la première réunion publique sur l'élaboration du PLU de Montauroux. Après une courte introduction du maire Jean-Yves Huet (3 minutes), suivie de l'exposé de la présentation, première étape du PLU, par Julien Bertrand du cabinet de Conseil Citadia 8 (30 minutes), la réunion fut consacrée aux questions des participants et aux réponses par le maire, Julien Bertrand et l'adjoint à l'urbanisme Robert Cecchinato.

L'élaboration des PLU à la place des POS est devenue obligatoire. Montauroux et les autres communes doivent avoir fini leur PLU d'ici le printemps 2017. Il en est de même du SCoT. Il existe aussi une relation entre les PLU et le SCoT; il s'agit des PLUi (plan local d'urbanisme communautaire); et vu l'élaboration simultanée du SCoT le PLUi va nécessairement s'appliquer Ce point a été évoqué par une des questions de l'auditoire.

Je n'ai pas l'intention ici de rapporter le contenu des propos qui furent échangés. Ils reflètent la problématique de l'élaboration des PLU de toutes les communes du pays de Fayence, notamment ceux de Callian et de Mons, désormais approuvés, ainsi que l'élaboration en cours du Schéma de cohérence territorial (SCoT) 10, qui fut l'objet de 4 ateliers de travail publics en novembre-décembre 2014.

La problématique commune à tous les PLU - ceux de Tourrettes, Fayence, Seillans, Saint-Paul en Forêt, Tanneron et Bagnols en Forêt aussi, c'est l'attractivité du territoire qui continue d'attirer des migrants, le mitage de l'habitat, la consommation excessive d'espace foncier, les services publiques et les réseaux qui suivent mal cet afflux de population très dispersée sur le territoire rural... les risques naturels - géologiques liés à la nature karstique des formations sous-jacentes, inondation, incendies, la nécessité de respecter les espaces naturels riches de biodiversité et de préserver les paysages.... ainsi que les multiples contraintes imposées par l'État aux collectivités locales, de qualité d'habitat, de réseaux d'eau et d'assainissement, etc...

Tous ces thèmes sont abordés de manière qualitative et quantitative, quand c'est possible, dans les documents de "présentation"; c'est l'état des lieux préalable au projet d'adaptation que sera le PADD (plan d'aménagement et de développement durable), les documents graphiques de zonages et le document OAP (orientations d'aménagement et de programmation) qui sera soumis à l'approbation de l'État après enquête publique. Voir "PLU: Objectifs, contenu, procédures" 4. L'objectif principal d'un PLU réside dans l'émergence d'un projet de territoire partagé et concerté, conciliant les politiques nationales et territoriales d'aménagement avec les spécificités d'un territoire.

Je me contenterai de formuler une réflexion sur la problématique telle que je la ressens, après avoir contribué à l'élaboration du PLU de Callian et du SCoT du pays de Fayence lors des ateliers de travail publics. J'ai commencé ce blog fin 2005 alors que la Communauté de Communes n'existait pas encore et que les blogs commençaient seulement, que facebook et twitter n'existaient pas non plus. J'ai consacré beaucoup de pages à étudier la structure de ce pays [lien], avec l'aide de nombreux lecteurs; il y a 3400 billets sur ce blog, 11440 commentaires de lecteurs, de l'ordre de 10000 visites par mois. Depuis, les blogs et les réseaux sociaux se sont multipliés. La CdC a été créée fin 2006, s'est dotée d'une structure et fait appel à des cabinets spécialisés d'urbanisme qui effectuent tout ce travail de manière professionnelle 8.

Ma réflexion porte sur le difficile équilibre ville-campagne car nous sommes à la fois un territoire rural et une ville en devenir 2. Les questions des participants et les réponses des organisateurs furent particulièrement significatives de ce dilemme. Vivre à la campagne et la préserver tout en devenant de plus en plus ville, notamment la plaine et les centres des bourgs. Je pense notamment à la gestion des déchets, au traitement des eaux usées et à l'évacuation des eaux pluviales. La forte croissance de la population à Montauroux et ailleurs est due à la migration de personnes venues du Nord de la France et d'Europe ainsi que des actifs des Alpes Maritimes. Ces migrants sont venus, attirés par le climat, les espaces naturels, la disponibilité de grands terrains, et les possibilités d'y acquérir ou de construire un logement spacieux. C'est cette dynamique qui sous tend le développement du pays et de Montauroux depuis plusieurs décennies.

Il est clair que la poursuite de ce modèle, dans la structure actuelle des infrastructures, a des limites que nous avons déjà atteintes et que les lois Alur, SRU (*) 13, celles de l'environnement, celles relatives aux risques naturels et à la gestion de l'eau ainsi que les normes de construction, renforcent. Donc continuer la hausse de la population suivant le même paradigme requiert de modifier le mode d'accueil et d'habitat en passant à un habitat plus concentré, servi par les infrastructures et les réseaux proches; ou alors il faut se montrer plus restrictifs en matière d'autorisations de construction et réduire la croissance de la population. Callian a opté pour une hausse de population de 1.1% en moyenne annuelle, ce qui représente 500 habitants de plus et 200 logements (permis de construire). La CdC envisage un taux de croissance de 1.34% en moyenne annuelle soit 30% de plus en 20 ans ce qui représente 7500 habitants de plus et 3000 logements en tout.
(*) la loi SRU qui s'applique à nous, concerne principalement les villes où elle a son plein sens; villes défigurées par des années de développement mal conçu et de ségrégation sociale avec les banlieues et les barres.

Mais une politique restrictive de cette nature modifiera peut-être la dynamique qui a conduit à la situation présente. Ce ne seront pas les mêmes migrants qui viendront? et les prix de transaction de l'existant augmenteront?

A propos de l'équilibre campagne-ville, l'urbaniste Thomas Sieverts parle de "Zwischenstadt" 2 » l'entre-villes "une dimension spatiale au sens d’une interpénétration de l’espace bâti et du paysage ouvert, une dimension économique au sens de la coexistence d’une économie agissant localement et d’une économie opérant sur le plan mondial, et une dimension historique au sens où ce territoire urbain encore si jeune, qui existe seulement depuis quelques décennies et se trouve dans un état transitoire, évolue vers une nouvelle forme urbaine que nous ne pouvons pas encore connaître. Tout porte à croire qu’après la première révolution urbaine qui a transformé la ville agraire en ville industrielle sur la base énergétique du charbon (première modernité) et la seconde révolution urbaine qui a transformé la ville industrielle en ville des services et de la consommation sur la base du pétrole et du gaz (seconde modernité), nous ayons aujourd'’hui atteint le seuil d’une troisième révolution conduisant à une troisième modernité qui se fonderait sur l’énergie solaire sous des formes variées, mais dont nous ne pouvons pas encore nous faire une idée très concrète."

Montauroux est donc confronté à cette problématique. Avec son centre village, la grande dispersion de son habitat, l'existence du hameau des Esterets du lac (1500 habitants), le domaine de Tournon et sa plaine défigurée, les élus et le cabinet Citadia ont un vrai challenge. Je le pense plus difficile que pour Callian. Et la population de 6000 habitants est sur la pente des 8000 habitants.

  1. Entre ville et campagne, le difficile équilibre des périurbaines lointaines
  2. Entre ville et campagne, l’avenir de nos métropoles
  3. Relation ville-campagne: objectifs et problématiques traités
  4. PLU: Objectifs, contenu, procédures
  5. Évolution des procédures d'élaboration des PLU
  6. Évolution des PLU Google search
  7. Tout sur le pays de Fayence
  8. Cabinet d'urbanisme Citadia
  9. PLU de Callian
  10. SCoT du pays de Fayence présentation
  11. Conflits sur l’habitat diffus dans le Var
  12. Du plan local d’urbanisme au plan local d’urbanisme communautaire
  13. SRU Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains

Commentaires


Partager |

Mis en ligne le 01/08/2014 pratclif.com