header_inner_bg


Newsletter de François Cavallier, Vice Président du Conseil Général - Maire de Callian - Avril 2012 - N°2



HUMEUR


"Je vous soutenais quand vous étiez candidat aux législatives, vous aviez du panache, c'était neuf et jeune, mais maintenant que vous êtes le suppléant de quelqu'un d'autre vous êtes dans une logique de calcul et je ne vous soutiens plus". J'ai entendu plusieurs fois ce discours ces temps derniers, de la part de ceux-là même qui d'ailleurs moquaient mon ambition et ma prétention avant mon ralliement. Je me suis rallié à Max Piselli parce que j'avais promis de le faire s'il se décidait : j'ai tenu ma parole (il paraît que çà devient rare...). Et je trouve chaque jour des raisons de me réjouir de l'avoir fait.

BREVES ACTUS


On en aura beaucoup parlé, mais cette fois çà y est : le rond-point des Quatre Chemins à Fayence (intersection RD 562/RD 563) va voir ses travaux commencer dans les prochaines semaines. Pourquoi cela a-t-il été si long ? Parce que nous ne sommes pas chez nous, et qu'il faut ou bien exproprier les terrains ou les acquérir à l'amiable. Parce que, aussi, ces opérations sont complexes dès lors que des considérations hydrauliques s'en mêlent. Si je regrette la polémique inutile alimentée par un élu local qui ne dénigre le Département qu'en espérant y accéder un jour (singulière stratégie..), je sais que finalement tout ce qui comptera à la fin, c'est que ce rond-point existera.


Et aussi, sur le site :

La communauté serre la vis à ses footballeurs ; la poudre n'a pas fini de parler ; la tournée des 10 cantons.


HUMEUR (bis)


En ces temps où les uns veulent rejouer les cantonales de 2001, et d'autres jouer d'avance celles de 2014, il est du dernier chic (voir ci-dessus..) de dénigrer le Département. Les élus en question ont d'ailleurs choisi, en reniant leur ancienne parole, d'investir sur un conseiller régional désireux de devenir député et de capitaliser pour cela sur ses origines locales. Mais qu'a fait le Conseil général pour nos communes ? qu'a fait pendant ce temps la Région qui devait y construire le lycée qui nous manque tant ? J'en ai soupé d'inaugurer parfois des équipements sur lesquels le CG met 200 000 euros, la Région 0, le conseiller général (c'est moi ! ) est présent, son rival absent, et le maire de la commune de soutenir ce dernier en me disant : "vous comprenez, je suis obligée"...



Edito : plaine et paysage


Je lis des critiques, que je peux comprendre même si elles sont parfois excessives, sur le développement commercial de la plaine de Callian. Je ne dis pas que je ne préfèrerais pas moi aussi, à titre personnel, une plaine bucolique et vierge : mais j'ai au moins conscience que c'est là une rêverie de privilégié, loin de toute réalité. Ceux qui parlent du "massacre de la plaine" sont en générai ceux qui ont le moyen matériel d'aller consommer plus loin.

La réalité, c'est que près de 25 000 personnes habitent aujourd'hui ce canton, et qu'il est non seulement inévitable, mais même logique et souhaitable, que ce flux génère des activités et des emplois locaux. Ni le marché de l'emploi, ni le prix de l'essence ne sont ce qu'ils étaient lorsque beaucoup de jeunes couples sont venus s'installer ici. Rapprocher d'eux les lieux de travail et de consommation, c'est aussi faire oeuvre de développement durable, sauf à réserver le canton aux familles qui ont trois voitures et les moyen de les faire beaucoup rouler. Ménager à la commune, qui n'a plus que ce qu'elle fait elle-même, des ressources pour nourrir les services publics locaux est plus nécessaire encore.

Ce n'est évidemment pas une raison pour faire cela n'importe comment : même si la plaine de Fayence n'est pas en soi un environnement remarquable, elle mène aux villages perchés et présente donc une vulnérabilité aux interpositions paysagères. De ce point de vue, j'ai toujours reconnu avoir sous-estimé l'impact de l'installation du bloc Weldom/Sport 2000. Une chance de rédemption arrive, avec le projet d'extension de ce magasin, qui sera cette fois soumise à des conditions paysagères beaucoup plus contraignantes, à la fois pour casser le "bloc blanc" et pour végétaliser fortement le secteur. Je publierai ce permis lorsqu'il sera attribué, s'il devait l'être.

Dans sa dernière édition, le Nouveau Journal du pays de Fayence (n°14) publie une page d'analyse sur ce sujet. Cet article me reprochant d'un côté d'avoir installé un rond-point trop central, comme s'il fallait plutôt les faire en rase campagne, et comme si on pouvait les implanter là où l'on veut sur un claquement de doigts (c'est bien parce que la réalité est moins simple que la giratoire des 4 chemins de Fayence aura pris si longtemps !). Je sais gré en revanche au rédacteur de l'article d'avoir reconnu qu'au moins tout est concentré autour d'Agora et non émietté partout, et que notre démarche se fondait sur une charte architecturale et paysagère. Certes elle ne plaît pas à tout le monde : mais je ne vois pas pourquoi il faudrait toujours que les magasins pastichent des maisons néo-provençales de promoteurs.

Pour continuer à maîtriser les choses, nous avons quelques outils. A l'échelon communal, c'est le PLU, qui sera mis à l'enquête publique à Callian après le prochain conseil du 24 mai. La zone UF y sera encore réduite (et phasée) par rapport à son étendue actuelle. Mais c'est surtout du SCOT, c'est-à-dire d'une vraie mutualisation des enjeux économiques, que l'harmonie peut venir : en signe précurseur, le schéma intercommunal de signalisation va sans doute nous débarrasser à moyen terme des affichages publicitaires.

Enfin, s'ajoute à cette panoplie un dernier venu : le Conseil général, à mon initiative, va développer dans le canton de Fayence, comme en Provence verte, un plan paysage destiné à compléter notre boîte à outils pour préserver autant que possible ce que chacun (et même les élus, pourtant forcément vénéneux à en croire ces censeurs) aspire à protéger.


Agenda : quelques dates des jours à venir

16/4 : journée de campagne législative avec Max Piselli dans le canton de Comps, et de Tavernes (17/4)

19/4 : commission Environnement (Toulon), réunion publique à Tourrettes

23/4 : Commission des Finances, commission permanente, appels d'offres (Toulon)

24/4 : matinée de campagne législative dans le canton de Fayence, avec les forces économiques, puis les associations (26/4)

3/5 : conférence territoriale au collège de Montauroux

11/5 : réunions sur la sécurisation électrique (Toulon) et le droit au logement opposable (Toulon)


Les subventions du moment

19/03/12

Collège Mauron (Fayence)
Travaux d'urgence = 2 900,00 €
Collège Mauron (Fayence)

Dotation de fonctionnement (2ème tranche) = 37 812,80 €

Collège Vinci (Montauroux)

Dotation de fonctionnement (2ème tranche) = 34 000,00 €


02/04/12
AAPCA
Activité 2012 = 16 500,00 €
Aviron Saint Cassien
Achat de bateaux = 6014,00 €
Aviron Saint Cassien
Activités 2012 = 1000,00 €


© 2012 - Copyright www.francoiscavallier.com • Tous droits réservés.

Vous pouvez à tout moment accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant ou vous opposer à leur traitement par mail : newsletter@francoiscavallier.com
Pour être sûr de recevoir nos offres et celles de nos partenaires, pensez à ajouter l'expéditeur de ce message à votre liste de contacts.