Pays de Fayence: Association force et Confiance: j'y vais ou j'y vais pas?

L'Association "Force et Confiance pour nos territoires" a tenu sa première réunion publique hier 25 septembre 2015; en présence d'une cinquantaine de personnes venues soutenir notre conseiller départemental et maire de Callian ou par curiosité. Les bulletins d'adhésion étaient sur la table 2. La temps de parole et d'échange avec les participants fut suivi d'un buffet.

Marco Orfeo, président, a présenté brièvement l'association et donné immédiatement la parole à François Cavallier. Le temps de parole fut réparti 10%/90%. C'est dire que cette association est bien d'abord, une association de soutien à François Cavallier, conseiller départemental et maire de Callian, un parmi les neuf de la Communauté de Communes. Bien que Marco Orfeo et François Cavallier s'en défendent, il s'agit bien selon moi d'un micro parti local. Les présents, comme les absents, tout ce qui fut dit lors de la réunion, ainsi que les questions/réponses de participants étaient significatifs de cela. Tout d'abord le soutien du député maire Olivier Audibert-Troin. Ensuite, la présence des maires Camille Bouge (Tourrettes), Jean-Yves Huet (Montauroux) et Jean-Luc Fabre (Fayence) sans qu'ils prennent la parole (sauf Jean-Yves Huet qui répondit à l'interpellation d'une personne).

Nos concitoyens et la société civile sont en forte demande de participation à la vie publique, notamment locale. En témoignent les associations comme le Nouveau Journal, l'Association Bagnolaise d'Information, l'Adefa, l'Union économique du pays de Fayence 9 et d'autres. Cette association vient donc s'ajouter à ce courant citoyen et républicain. Comme l'a exprimé François Cavallier, il veut accueillir le flux de pensée de nos concitoyens de bas vers le haut plutôt que de distribuer la pensée des politiques du haut vers le bas en donnant la parole à tous ceux qui veulent le soutenir. Mais il a cité François Bayrou "quand tout le monde pense la même chose, c'est qu'il n'y a plus de pensée". F.Bayrou aime les mots; mais les mots ont un sens. La France est un pays de faible cohésion sociale et nos politiques le vivent en permanence 3 4 et 5. La recherche du consensus social est donc au coeur de l'initiative "Force et Confiance pour nos territoires" dont la rédaction émane, je suppose, de François Cavallier.

Parmi les questions des participants je retiens celles-ci:

  1. Une personne a évoqué en la déplorant, la nouvelle structure territoriale du canton de Roquebrune à laquelle nous sommes rattachés. François Cavallier a répondu que cette nouvelle structure était institutionnelle et qu'il était - avec Josette Mimouni de Roquebrune - le conseiller départemental des 11 communes du canton c'est à dire les 9 communes du pays de Fayence, Roquebrune et Puget sur Argens.
  2. À une question sur la RD101 et une attente de débat sur le choix de son tracé parmi les 9 variantes de l'étude du cabinet Grontmij réalisée pour le département, il a répondu que le département devait prendre une décision quant à l'utilité de cette route et qu'ensuite la procédure serait une déclaration d'utilité publique et une enquête publique. Il a tenu à préciser que la question était posée par une conseillère municipale minoritaire de Callian. Je crois pour ma part qu'il n'y aura pas de débat public sur le tracé retenu et qu'on nous proposera une enquête avec commissaire enquêteur sur le projet retenu par le département. Il est significatif aussi que François Cavallier a précisé lors de son temps de parole qu'au sein du conseil départemental il n'avait pas d'influence décisive ce qu'il a évoqué en disant qu'il était 4è ou 5è acteur.
  3. Une personne a demandé quels autres sujets seraient abordés, autre que la route alternative. François Cavallier a répondu de manière succinte en évoquant le SCoT et le développement économique. Mais manifestement, le sujet essentiel de l'association pour le moment est la route alternative 3 et 4. C'est ce que montre la page d'accueil du site .

Pour conclure "j'y vais": j'adhère à l'association et contribue au financement de son fonctionnement, site web et futurs buffets. Mais je garde mon indépendance. Je pense qu'il est difficile voire impossible de changer les choses quand on est "outside" ou anti-système. Notre vie locale a besoin d'une vraie participation de la société civile en association avec les élus. Ils sont élus tous les 6 ans lors d'un processus électoral institutionnel; ils doivent conduire leur action au service de TOUS dans le cadre institutionnel qui leur est imposé. En fin de mandat, chacun a pu apprécier ou non leurs actions et les résultats; et on les reconduit ou on les change. II y a tant de compétences dans notre société civile locale et je ne comprends pas pourquoi on ne les utilise pas. C'est la raison pour laquelle je mets en garde les promoteurs de "Force et Avenir" et François Cavallier contre une possible déception. Comme toute belle initiative, et celle-ci en est une, elle peut se dévoyer par les erreurs des personnes qui l'animent. Le monde est complexe comme l'a dit François Cavallier; le premier élément de cette complexité ce sont les relations humaines. Les actions ou comportements erronés conduisent à des malentendus, des incompréhensions, de la discorde puis des déceptions et des ruptures.

  1. Site web de Force et Confiance
  2. Bulletin d'adhésion
  3. Pétition de "Force et Confiance" pour la RD101 672 ce 26 sept 2015
  4. Pétition concurrente "PRESERVER LES PAYSAGES AMELIORER L'ACCES ET LA CIRCULATION DANS LE PAYS DE FAYENCE IL EST URGENT D’AGIR" 266 ce 26 sept 2015
  5. Les 9 variantes de l'étude du cabinet Grontmij
  6. Blog: rubrique Route alternative RD101
  7. Blog: rubrique développement économique
  8. Blog: rubrique filière bois
  9. Union économique du pays de Fayence | actions depuis sa création


Partager|Suivez moi sur twitter @pratclif

Mis en ligne le 01/08/2014 pratclif.com